BANQUISE News VI

Publié le par Le Pingouin

Vendredi 14 décembre : 18 heure 57


  C'est difficile de tenir... Cela fait maintenant plusieurs années que je survis sur ce blog. J'ai tout testé, mais rien ne semble fonctionner: Les gens ne veulent pas y croire. Ils refusent. Pourtant, mes calculs sont exacts: La fin du monde sera due à un virus possédant une volonté propre.  
J'ai développé cette théorie et étudié toutes les pistes allant dans ce sens. Je le sais, mon blog est surveillé... Le gouvernement s'oppose à ma liberté de parole. Ils m'empêchent d'avertir la population. 

  Ce matin, dans mon sous-sol, j'ai encore examiné le sujet 45. Son état empire. Une déficience de la protéine Rec A combinée à un excès de protéine Lex A donne une apparence inssuportable, mais sans que je sache encore comment, il vit. Je n'ai pas dis mon dernier mot, et je me force à croire qu'il se rétablira. Le virus possède un comportement étonnamment destructeur, mais il n'annihile pas ce que j'aurais pensé : j'avais vu au départ que le corps se décomposait, tout en laissant l'hôte en vie. Et ce n'est pas le corps qui disparaît, mais son âme humaine. Le fantastique et la science-fiction sont nourris de sottises et je le vois bien... 45 n'est pas mort, il pense encore, il peut réfléchir, il n'est pas rageux comme un "infecté" ou comme un "zombie", non... Ce n'est pas un film, malheureusement, et les choses ne sont pas si simples.

  Le n°45 est comme possédé. Cet homme qui à la base était bien portant mais agressif s'est calmé. Il se décompose, je note des signes d'apoptose mais garde sur son visage des traits terrifiants... J'ai la sensation qu'il attend son heure, sûr de la faillibilité de mon installation défensive. Il viendra un jour où 45 passera à l'action, je ne sais comment ni pourquoi. Pourtant, j'en suis persuadé, jamais il ne sortira du sous-sol. Dans le doute, je lui ai encore injecté des calmants... Mais il me regarde toujours, dans la lumière grésillante de ma cave. Je ne suis pas rassuré. 

Samedi 15 décembre : 15 heure 35 


  J'ai fait attention. Je jure que ma combinaison était hermétiquement fermée et que je n'ai pas respiré dans ma cave. Je ne suis pas rentré en contact avec le 45, je n'ai pas ramené d'objet issus du sous-sol, mais malgré tout... Je ne me suis pas sentit bien, ce midi. Je ne sais comment le décrire. C'est comme si j'avais mon cerveau qui fondait de l'intérieur... Rien de violent, pourtant, mon comportement l'était. J'ai pris mon repas et je l'ai fait volé à travers la salle. Que m'est-il arrivé ? J'ai parfois des excès de colères, mais aucun jusqu'à maintenant ne m'a poussé à me scarifier avec mes scalpels... Et encore moins au torse. J'ai besoin de repos. 
  Avec mes coupures, j'ai jugé plus prudent de ne pas descendre aujourd'hui. Mes inquiétudes quant à ma combinaison sont probablement fabulées, mais mieux vaux être prudent.

17 heure 12

  J'entends des bruits étranges, dans ma cave... C'est de la faute au plombiers, j'en suis certain. Cette ordure n'avais rien réparé avant que je créais mon installation scientifique. Je ressens de la haine pour cette raclure. Pourquoi je transpire comme ça ? C'est la tuyauterie de la maison qui vibrent, ou ce sont mes veines ? 
Je crois que je vais quand même faire un tour dans la cave, voir ce qu'il en est devenu de mon invité.

18 heure 46

  Il va bien. C'est donc bien cet enfoiré de plombier qui m'a défoncé les 'systèmes hydroliques. Ces putains de bruits ne viennent pas de nul part !.
  Je ne les supporte plus, et, non..'. non, ils ne sont pas dans ma tête. C'est pas monsieur Fromant, dans la cave, c'a peut pas être lui. Il est attaché et d'ailleurs, ça me fait de la peine... Je devrés faire plus attention à lui. En attendant, je devrais appeler ce conard de plombiès._.. 

22 heure 59

 ce qui est fait n'est plus a fair. je devrai dormire un peut, pour me reuposé... 

Dimanche 16 décembre :

 matin,.,,;je ne sais pas quel heur

J'ai peur  je ne comprend pas: l'homme que j'ai appelé hier pour la tuyauterie, je l'ai retrouvé à terre, le crâne        défoncé à coups de masse... les carreaux de ma cuisine sont détruits, tant les coups sur sa tête devaient être violents. L'homme dans le sous-sol est attaché, putain ! c'est pas moi, ça peut pa.. Je pcomprend pas... Qu'ect-se qi m'arrive ?.---s

14 heu 68

J'ai faimm... tro faim. J'ai approté un peu de nourriutre à 45, mon ami, parse qu'il avé faim. j'éme bien 45555555555555555...                                  cet connar de plonbié étai pas mové, il m'as dis. j'en prendrai d'autre morsaux...
Mais j'ai mal à là taite... Je sé plus csqui maRRive... 

215 h65+55555

ss  s ssssAU SECOURs sssssssssss  ss ssssssssssssssssss ssssssssJ'AI MAL AU CRÂNEsssssssss  sssss sssssssss    sssssssss sssssssssssssss
neeeeeeeeee
eJ'AI MAL

jesssssssair pas coi fairdi fau qudje me calmd !
je trembl er ja transpxir tro... j'eu fain ! jeb vai prends lé rest du conar et voir monsiheu 4574... it a deu là viende sur lui
 s^rlui.................ddd.........D ...............

.......00000000000-.------------_

/////////////////////////////////////////////////////////////////////
Pièce du dossier n°14 589
croquis de l'homme contaminé par le virus 45M peu avant sa mort. 
la maison a été retrouvée détruite par endroit, avec de nombreuses tâches de sang. Deux cadavres sont retrouvés: celui de la victime qui a appelé à l'aide (allertant par là-même les voisins) et celui d'un homme déchiqueté. De nombreux morceaux ont été retrouvés dans la cave, où une installation à moitié détruite, elle-aussi, a été trouvée. Il semble évident grâce aux éléments de l'enquête, que quelqu'un devait se trouver dans les sous-sols, avant la mort du scientifique.
ci-joint :
croquis du sus-dît scientifique, peu avant sa perte de raison.
Le croquis portait la mention "45" en guise de titre. Il a été retrouvé dans ses carnets. 
45.jpg
Rappel : croquis à manipuler avec grande précaution : ne pas sortir de l'emballage sécurisé : grand potentiel pendémique. 
/////////////////////////////////////////////////////////////////////
_____________DOSSIER CLOS_____________

Commenter cet article

Thess 17/12/2012 18:39


Très bien écrit ! En plus des zombies, huhu ^^


Super présentation X) Tu vas être obligé de nous en pondre d'autres comme ça, mon petit.

Le Pingouin 17/12/2012 20:00



Mais je... heu...


 


Bon, d'accord... 



Papillon 16/12/2012 21:04


Je me demandais qu'es ce que tu as bien pus faire en L au lieu d'aller avec les arts appliqués ...Maintenant je sais !


Ton dessins et super, et ton style d'écriture encores plus ...

Le Pingouin 16/12/2012 22:30



Ah bah merde ! J'aurais aimé l'inverse ! (je plaisante, les deux sont importants...)



La Poule 16/12/2012 20:17

Je descerne à cet article le prix du plus EPIC du blog. Parce que c'est quand sacrément cool. Et que les zombies, c'est bien. Très sympa à lire, et ça accompagne bien le dessin. Sympathique
monsieur, d'ailleurs, que tu nous a dessiné là. Mignon à croquer :B

Le Pingouin 16/12/2012 20:20



Je me suis fais plaisir à écrire, c'est vrai. C'est le cas, de temps en temps... Mais je pense que ça m'amuse plus que les lecteurs ! Enfin ça doit dépendre...


 


BREF


 


Oui, à croquer, hein ?